[ Aperçu ]

Jet d’encre continu (CIJ) ou jet d’encre thermique (TIJ): lequel est le plus rentable? Comparaison détaillée en 4 scénarios

Avec notre comparaison détaillée en 4 scénarios, nous analysons précisément les coûts de chaque technologie, y compris l’Opex et le Capex.

 

Le prix est l’un des principaux éléments à prendre en compte lors du choix entre le CIJ et le TIJ

Les deux solutions ont des coûts différents: Tandis que le CIJ a un prix d’installation plus élevé, nécessite un entretien régulier, mais offre un coût de fonctionnement inférieur à de gros volumes, le TIJ a un faible coût d’installation, ne nécessite pas d’entretien, mais peut devenir cher pour de hauts débits d’impression.

Cependant, le volume n’est pas le seul facteur déterminant.

Nous avons mis au point ce guide pour vous aider à estimer vos coûts d’exploitation.

Ce guide prend en compte tous les éléments de coût, de l’investissement en capital aux consommables, et il inclut également des éléments que l’on omet souvent, tels que le temps d’installation et les temps d’arrêt de fonctionnement.

Les données proviennent d’études de marché et d’entretiens que nous avons menés avec des clients et des prospects. Voyons maintenant ensemble laquelle des deux solutions (CIJ ou TIJ) est la plus rentable.

Hypothèses de base pour nos calculs

Nous limitons nos scénarios possibles aux deux hypothèses de base suivantes

  1. Nous imprimons un petit code (5 mm de hauteur) sur une surface non poreuse (par exemple du plastique ou du verre) avec une épaisseur de texte standard.

  1. Nous additionnons le coût total (Capex, Opex, coût de maintenance et frais cachés) sur cinq ans, ce qui est une espérance de vie correcte pour l’équipement en question.

Détails de coût

1. DÉPENSES CAPITALES

Il faut déjà acheter l’actif et l’amortir.

Les solutions CIJ utilisées par nos clients et nos prospects coûtent actuellement entre 8 000 € et 15 000 €. Par conséquent, nous supposons un coût moyen de 11 500 €, qui comprend les accessoires généralement fournis avec les imprimantes CIJ.

La solution TIJ de choix, l’edding en ligne 12, coûte 3 490 €.


2. CONSOMMABLES

Dans le cas du TIJ, les consommables se présentent sous la forme de cartouches d’encre. Le coût de l’encre augmente en fonction du nombre d’impressions.

Avec le CIJ, cela se corse quelque peu car il faut prendre en compte trois matériaux: L’encre, le constituant et le solvant:

Avec l’encre, c’est simple: de minuscules gouttelettes collent à un objet et font apparaître des lettres et des chiffres. Le coût de l’encre augmente de manière linéaire avec le nombre d’impressions et, au niveau unitaire, il est déterminé par la quantité totale de surface d’encre couverte, qui dépend elle-même de:

  • Combien de caractères sont imprimés
  • La taille de la police
  • Et l’épaisseur des caractères

Le constituant est un diluant contenu à l’intérieur de la machine CIJ. Un capteur mesure le niveau de viscosité de l’encre toutes les deux minutes, et si l’encre est trop épaisse, un peu de constituant est injecté.

Le solvant est essentiellement fait du même matériau que le constituant. Il est stocké à l’extérieur de l’appareil CIJ et utilisé occasionnellement pour nettoyer manuellement la tête d’impression. Son utilisation dépend du nombre de mouvements que vous exécutez. Plus vous allumez et éteignez la configuration de l’imprimante, plus vous utiliserez de solvant.

Quels sont donc les chiffres réels? Sur la base des conversations avec nos clients et prospects et suite à la réalisation d’études de marché, nous avons créé quatre scénarios pour différentes entreprises:

  • Le cas numéro 1 est un producteur de cosmétiques haut de gamme à faible volume, imprimant un numéro de lot à six chiffres sur 10 articles par minute avec une seule équipe. Cela se traduit par 1,2 million d’articles par an.
  • Le cas numéro 2 est un producteur de collations de taille moyenne qui imprime une date de péremption à six chiffres sur 20 articles par minute dans un environnement à deux équipes. Cela se traduit par 4,8 millions de produits par an.
  • Le cas numéro 3 est une entreprise pharmaceutique de taille moyenne qui imprime 15 chiffres (lot et date de péremption) sur 20 articles par minute avec 2 équipes, soit 4,8 millions d’articles par an.
  • Le cas numéro 4 est une usine d’embouteillage imprimant une date de péremption à six chiffres sur 1 000 produits par minute dans un environnement à deux équipes, ce qui se traduit par 240 millions d’articles à l’année.

Voici le résumé de tous les coûts variables en EuroCent:

À partir du tableau ci-dessus, vous pouvez tirer deux informations clés:

Avec le TIJ, il n’y a pas d’économies d’échelle en coût variable, quel que soit le nombre d’impressions. Avec le CIJ, les coûts chutent considérablement avec l’échelle, passant de 4 283 à 87 lorsque vous entrez dans les centaines de millions d’impressions par an.

Le principal facteur de coût du CIJ est le constituant, pas l’encre. Observez comment dans le cas 4, le coût de constituant par impression représente 1% de celui du coût de constituant par impression du cas 1. Comme le constituant dépend de la durée de fonctionnement de l’imprimante, il est préférable de le répartir sur autant d’impressions que possible. Il s’agit de la principale raison pour laquelle le CIJ est plus économique lorsqu’il s’agit de débits très élevés.


3. MAINTENANCE

La plupart des solutions CIJ dont nous avons entendu parler comprennent la première année de maintenance dans le prix d’achat. Par la suite, le coût d’entretien annuel moyen est de 810 € (années 2 à 5).

Les imprimantes TIJ telles que la série compacte edding sont conçues pour ne nécessiter aucun entretien. La plupart des erreurs peuvent être résolues en changeant la cartouche d’encre. De plus, pendant les deux premières années d’exploitation, edding Tech prend en charge tous les frais connexes (sauf erreur de l’utilisateur). Dans la faible probabilité de dysfonctionnement, nous supposons généreusement un coût moyen de 200 € (années 3 à 5).

4. FRAIS CACHÉS

Il existe ensuite des frais cachés qui affectent les solutions CIJ (mais pas TIJ):

4a. Coût d’installation et de formation

Les imprimantes CIJ peuvent prendre jusqu’à une journée pour être installées et étalonnées pour une production de masse, ainsi que pour former le personnel à son utilisation. Avec nos calculs, nous supposons une journée d’installation et de temps de formation. Par rapport au salaire moyen de 50 000 € d’un responsable de ligne de production expérimenté, cela représente un coût unique de 213 €. Pour ne pas tenir compte de l’installation de l’imprimante TIJ (quelques minutes) et de la formation (le TIJ est tellement intuitif que seules quelques minutes seront nécessaires), nous réduisons ce chiffre à 200 € et supposons un montant de 0 € pour les imprimantes TIJ.

Il est aussi important de se demander s’il existe des frais supplémentaires facturés par les fournisseurs de solutions CIJ pour l’installation et la formation. Comme nous n’avons aucune donnée à ce sujet, nous suivrons la pratique appliquée par notre partenaire technologique Elried: 400 € pour le coût de formation et d’installation pour les solutions CIJ (en raison de leur complexité), gratuit pour les TIJ (puisque les instructions écrites sont suffisamment simples à suivre et que le produit est très intuitif à utiliser).

4b. Coût des temps d’arrêt

Outre l’entretien programmé (comme mentionné ci-dessus), un entretien non programmé doit être effectué lorsque l’imprimante a été éteinte pendant 20 minutes ou plus et que l’encre a séché dans les pièces mécaniques. Mais même des temps de mise hors tension encore plus courts peuvent entraîner des temps d’arrêt indésirables car plusieurs minutes sont nécessaires pour redémarrer une imprimante CIJ. Il faut aussi dire que les pannes sont plus fréquentes avec le CIJ à cause des nombreuses pièces mobiles.

En revanche, les imprimantes TIJ sont opérationnelles instantanément. Elles ne nécessitent pas de nettoyage et n’ont pas besoin d’entretien programmé. Une panne sera souvent réparée en changeant la cartouche, ce qui ne requiert aucune connaissance spécifique. Il s’agit d’un facteur important car cela réduit considérablement les temps d’arrêt. Quiconque se trouve à proximité lors d’une panne peut réparer la situation immédiatement, sans avoir besoin d’attendre un technicien expert.

En conséquence, nous avons calculé (au bas mot) une disponibilité moyenne de 95 % pour les imprimantes CIJ.

Pour les imprimantes compactes edding (TIJ), même si nous aimerions proclamer en toute confiance une disponibilité de 100 %, nous nous devons d’être réalistes et de tenir compte des dysfonctionnements, et donc supposer une disponibilité de 99 %.

Nous n’incluons pas la probabilité que la solution tombe en panne à un point tel qu’elle doive être remplacée. Nous ne disposons pas de suffisamment de données à ce sujet, et nous supposons donc que les imprimantes compactes CIJ et edding sont toutes les deux (peu) susceptibles de nécessiter une radiation soudaine, inattendue et complète.

Éléments de coût - En résumé

Les chiffres et hypothèses ci-dessus sont résumés dans un tableau pratique:

Résumé des coûts

Ainsi, si nous additionnons tous les chiffres mentionnés ci-dessus sur une période 5 ans, quels sont les résultats? Quelle solution est la plus profitable et dans quel scénario?

Voici nos résultats; les chiffres indiquent le coût total (en centimes d’euro) sur une plage de 5 ans divisé par le nombre d’impressions. Impressions 5 mm seulement, épaisseur standard

Cet exemple montre qu’à des nombres très élevés, le CIJ est beaucoup moins cher qu’une solution TIJ.

Mais il y a un hic: il EST en fait possible de réduire les coûts de sorte que, même à des nombres d’impressions extrêmement élevés, le TIJ reste compétitif.

Rappelez-vous comme nous avons mentionné dans nos hypothèses que les impressions sont à épaisseur standard:

Des changements auraient-ils lieu si nous le réduisions à une épaisseur qui minimise les coûts tout en conservant la lisibilité?

Dans ce scénario, le coût de l’encre chuterait de 93 %, ce qui aurait un impact énorme sur notre modèle. N’oubliez pas: l’encre n’est qu’un élément de coût variable mineur dans le CIJ, et diminuer son utilisation ne ferait pas une grande différence dans ce cas. L’impact sur le TIJ est d’autant plus grand; voyez par vous-même:

Avec une impression plus fine, même le scénario de 240 m/an ne rend le TIJ que légèrement plus coûteux. Étant donné à quel point le TIJ est plus facile et sans tracas, vous pouvez opter pour le TIJ même dans des scénarios à volume élevé. La seule limitation est la vitesse de la solution. Comme mentionné dans notre article comparant le CIJ et le TIJ, la technologie TIJ ne peut imprimer qu’à 100 mètres par minute. À quel niveau de volume le coût est-il à peu près le même?

Une dernière question intéressante à se poser concerne le niveau auquel les deux courbes de coûts se rencontrent, c’est-à-dire à quel niveau de volume les coûts seront les mêmes sur une plage temporelle de 5 ans.

Nous avons pris les points de données ci-dessus et exécuté une régression entre eux.

Dans le scénario d’une impression standard, le coût est le même à environ 60 millions d’impressions par an, ce qui signifie: Jusqu’à 60 millions d’impressions par an, il est moins onéreux d’utiliser la technologie TIJ. Au-delà, il sera moins cher d’utiliser le CIJ:

Dans le scénario des petits caractères, ce nombre s’élève à environ 170 millions:

Conclusion

Nous espérons que ce guide vous aidera dans votre prise de décision pour sélectionner la technologie d’impression qui vous convient.

Contactez-nous ici si vous souhaitez que nous calculions vos besoins spécifiques.